Politique de financement pour soutenir les petites entreprises axées sur les exportations

17 avril 2018

Le 17 avril 2018, MONCTON (GNB) – Opportunités NB lance une nouvelle politique d'investissement de capitaux conçue pour soutenir la croissance des petites entreprises partout dans la province. La Politique de renforcement de l'investissement de capitaux sera en vigueur cette année et elle ciblera les entreprises qui démontrent un potentiel d’exportation.

« Les petites entreprises sont au cœur de l’économie du Nouveau-Brunswick », a déclaré le premier ministre, Brian Gallant. « Dans le cadre de notre plan de croissance économique pluriannuel, nous prenons des mesures pour appuyer les petites entreprises, renforcer les exportations du Nouveau-Brunswick et créer des emplois ici, chez nous. »

Le gouvernement a prévu des fonds pour la politique dans le budget provincial 2018-2019 en vue d’aider les petites entreprises axées sur les exportations à faire certains des investissements en immobilisations nécessaires pour qu’elles soient concurrentielles dans les marchés à l’extérieur de la province.

La politique permettra aux entreprises comptant moins de 100 employés de demander un investissement de 20 pour cent dans des projets d’immobilisations d’une valeur de 50 000 dollars à 150 000 dollars ou un investissement de 25 pour cent dans des projets d’immobilisations d’une valeur de 150 000 dollars à 250 000 dollars.

« Nous voulons que les propriétaires de petites entreprises de la province sachent qu’il y a des possibilités au Nouveau-Brunswick », a dit la ministre des Finances, Cathy Rogers. « Notre taux d'imposition des petites entreprises est l’un des plus bas au Canada, et nous continuons d’écouter le milieu d’affaires du Nouveau-Brunswick pour connaître ses besoins. Votre gouvernement fournit aux propriétaires de petites entreprises les outils dont ils ont besoin pour assurer leur croissance et leur réussite. »

Mme Rogers parlait au nom de la ministre du Développement économique, Francine Landry, qui est également ministre responsable d’Opportunités NB.

Voici les critères d’admissibilité prévus par la politique :

Les dépenses admissibles comprennent les coûts liés à l’équipement et à l’édifice, les mises à niveau de logiciels importantes, et l’amélioration de la productivité.

La politique sera administrée par Opportunités NB, une société de la Couronne qui cherche à attirer et à appuyer des possibilités visant à stimuler l’économie et à créer des emplois.

Announcement de Politique de financement 17-04-2018
Dans l’ordre habituel : la ministre des Finances, Cathy Rogers; le vice-président pour le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard à la Banque de développement du Canada, Rodney Carrier; et le premier ministre, Brian Gallant.

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :

Jeff Hull, communications, Opportunités NB, 506-476-2771.